Accueil Catégorie Finances

LuxLeaks : soutien à Antoine Deltour

Suite aux révélations sur le système d'optimisation fiscale à grande échelle, le lanceur d'alerte des LuxLeaks est poursuivi.

Un lanceur d'alerte poursuivi
Antoine Deltour est le lanceur d'alerte à l'origine de la révélation d'une grande partie des documents des LuxLeaks.
Antoine est aujourd'hui poursuivi devant la justice luxembourgeoise. Il a besoin de votre soutien !
Signez la pétition, participez au financement de la défense ou adhérez à l'association... Merci !
Tribune de soutien à Antoine Deltour

Affaire LuxLeaks : page Wikipedia

Luxembourg Leaks (ou « LuxLeaks ») est le nom du scandale financier révélant le contenu de centaines d'accords fiscaux préalables très avantageux conclus avec le fisc luxembourgeois par les cabinets d'audit pour le compte de nombreux clients internationaux. Parmi ces clients figurent les sociétés multinationales Apple, Amazon, Heinz, Pepsi, Ikea et Deutsche Bank.
Le scandale LuxLeaks a été révélé suite aux investigations de l' International Consortium of Investigative Journalists . Les révélations ont eu un retentissement international, mettant en lumières les pratiques d'évitement fiscal pratiquées au Luxembourg et dans d'autres pays.

LANCEURS D’ALERTE -1 - Stéphanie Gibaud / UBS

06 février 2014 | Par antoine peillon

Stéphanie Gibaud, ex-responsable des relations publiques d’UBS France
Stéphanie Gibaud est embauchée en 1999 chez UBS (Union des banques suisses). Elle y organise des événements sportifs, artistiques et mondains à l'attention de très riches clients français ou de ceux qui pourraient le devenir. En juin 2008, sa supérieure hiérarchique exige qu'elle efface de son disque dur tous les fichiers contenant le nom des clients et de leur chargé d'affaires. Stéphanie Gibaud refuse d’exécuter cet ordre. Dès lors, elle se rend compte qu’UBS organise, en toute illégalité, l'évasion fiscale de nombreux Français fortunés vers la Suisse. Dès lors, aussi, elle subit un harcèlement impitoyable. Autant de délits qu’elle participe de révéler aux autorités judiciaires et à la presse, un acte de résistance qui sera, pour une part importante, à l’origine de « l’affaire UBS ».

LANCEURS D’ALERTE -1 - Stéphanie Gibaud / UBS

06 février 2014 | Par antoine peillon

Stéphanie Gibaud, ex-responsable des relations publiques d’UBS France
Stéphanie Gibaud est embauchée en 1999 chez UBS (Union des banques suisses). Elle y organise des événements sportifs, artistiques et mondains à l'attention de très riches clients français ou de ceux qui pourraient le devenir. En juin 2008, sa supérieure hiérarchique exige qu'elle efface de son disque dur tous les fichiers contenant le nom des clients et de leur chargé d'affaires. Stéphanie Gibaud refuse d’exécuter cet ordre. Dès lors, elle se rend compte qu’UBS organise, en toute illégalité, l'évasion fiscale de nombreux Français fortunés vers la Suisse. Dès lors, aussi, elle subit un harcèlement impitoyable. Autant de délits qu’elle participe de révéler aux autorités judiciaires et à la presse, un acte de résistance qui sera, pour une part importante, à l’origine de « l’affaire UBS ».

Pubs

  • Non à la loi renseignement

  • Contre la surveillance de masse des agences gouvernementales, dites #unfollowMe : Compagne #unfollowMe

  • Do Not Track

    Do Not Track est une série documentaire personnalisée consacrée à la vie privée et à l'économie du Web. Découvrez ce que le Web sait sur vous… en partageant vos données avec nous...

    @DoNotTrackDoc